Actualités

Girard-Perregaux : Flying Tourbillon Skeleton

Traverser le pont temporel entre passé, présent et futur est une prouesse artistique et technologique réalisée par la célèbre Maison de Haute Horlogerie Girard-Perregaux. La Laureato Flying Tourbillon Skeleton, dont le premier modèle a été crée en 1975, en est le témoin indélébile. La nouvelle version de cet emblématique garde-temps présente une puissance architecturale inégalée tant le graphisme de son mouvement mécanique à remontage automatique est d’un raffinement proche de la perfection.

10.GP-actu
30.GP-actu
Actualités
Girard-Perregaux : Flying Tourbillon Skeleton

L’artisanat horloger et la haute technologie : l’ADN de la Maison

La fusion entre tradition et modernité

Fusionner l’horlogerie traditionnelle et le futurisme, associer l’artisanat aux technologies de pointe, représentent sans contredit la singularité de la Maison Girard-Perregaux. Réinventer des modèles iconiques tels que la Laureato Flying Tourbillon Skeleton, témoigne de cette volonté intrinsèque qui a su instaurer une image résolument moderne, en anticipant le présent sans s’affranchir de ses traditions.

L’audacieuse Laureato

Pionnière parmi les plus grandes créations du design horloger, la Laureato affiche avec audace ses lignes singulières adoubées d’une délicate lunette octogonale au graphisme avant-gardiste. Pour autant, sa perfection chronométrique n’est pas en reste. Certes, ses lignes attractives suffisent à en faire une icône, mais la Laureato depuis sa toute première version possède un cœur à quartz d’une précision redoutable. Avec une fréquence d’oscillation originale (32 768 Hz), sa vibration est aujourd’hui la norme de l’horlogerie. Cette caractéristique en a fait le garde-temps le plus performant à l’époque de sa création.

La quête de la quintessence

L’objectif de la Maison Girard-Perregaux est depuis toujours d’atteindre l’excellence et de s’inscrire sans discontinuer dans l’histoire de la Haute Horlogerie. Les horlogers de la Manufacture ont doté le boitier Laureato Flying Tourbillon Skeleton d’or blanc ou rose de 18 carats. Son bracelet souple au design moderne également en or, ainsi que son somptueux calibre mécanique à remontage automatique régulé par un tourbillon volant, font de ce garde-temps un objet particulièrement identifiable.

Bien plus qu’une montre

Le désir de transparence

La légèreté et la puissance qui émanent de la Laureato, révèlent la finesse artisanale d’une transparence chère à la Maison Girard-Perregaux depuis sa création. La carrure aux finitions délicates et satinées, le grand calibre (32.5 mm de diamètre), les ponts ainsi que le système de remontage automatique ajouré, ajoutent à l’élégance de la structure. Réalisés artisanalement par les experts de la Manufacture, la face et le fond transparents en verre saphir nous autorisent à lire le temps dans l’âme de la Laureato.

Une maestria unique

Elaborées à la main et savamment soulignées par un minutieux travail d’anglage des arêtes, les lignes résolument modernes de la Laureato semblent comme léviter au cœur de l’objet. Le cadran d’une pureté absolue se compose d’un tour d’heures avec index et logo en or, posés en applique. A travers cet ornement minimaliste combiné à un traitement PVD noir des parties fixes du calibre, nous distinguons en transparence le train de rouage, nous offrant un spectacle hypnotique sur une surface d’à peine quelques centimètres carrés.

Une montre iconique

Une ligne gracieuse aux proportions idéales adoubée d’une pureté émanant de la transparence de l’objet, imposent la Laureato Flying Tourbillon Skeleton en figure de proue de la Collection Laureato présentée lors du Salon de la Haute Horlogerie 2017.

Zoom sur Girard-Perregaux

La Manufacture de Haute Horlogerie suisse Girard-Perregaux est née en 1791. Son histoire est jalonnée de créations de garde-temps emblématiques, combinant un design ultra moderne à une technologie de haute précision. Dès 1889, lors de l’Exposition Universelle de Paris, la Marque est distinguée de sa toute première Médaille d’Or en présentant le désormais légendaire, Tourbillon sous Trois ponts d’Or. Avec plus de cent brevets, la Maison de Haute Horlogerie demeure l’une des rares manufactures réunissant en son sein chaque métier de l’horlogerie. Le révolutionnaire Echappement Constant L.M. a reçu en 2013 de nombreuses distinctions, dont le plus prestigieux des prix : l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Top